AU DÉTOUR D’UN PLACARD

image

Le truc avec le rangement c’est qu’au début tu as une flemme énorme.
Tu le sais pourtant qu’il faut ranger.

Ça déborde de partout.
Tu fermes ta porte de placard en faisant pression avec tout ton corps.

Il faut se rendre à l’évidence.
Il est grand temps de faire quelque chose.

Alors tu te fixes une heure de fin. Tu mates ta montres 18 fois par minutes.
C’est toujours pas l’heure de s’arrêter et de s’en griller une.

{Oh ça va hein!}

Tu continues et tu trouves le temps  long.

Tu fais des « ohhhh » en retrouvant un bijou perdu.
Ou des « oh non » quand tu retrouves tous les doublons de tes chaussettes pourtant introuvables jusqu’à présent.

Tu souffles, tu te demandes comment on peut garder autant de chose qui ne servent à rien.

Tu manques de tomber du tabouret quand une pile de livres te fracasse le crâne.

Et puis au détour d’un livre sur « comment mieux s’organiser » {CQFD}

TU TOMBES SUR LA PERLE.
La chose inattendue.
Celle qui te fais t’asseoir et sourire bêtement.
Celle que tu cherchais en vain et que tu as fini par retrouver.

Cet album achetait à la Fnac il y a plus de six ans maintenant.
Moi et mon énorme ventre on s’étaient dit qu’il fallait un ouvrage pour y déposer les premières photos de notre vie à 3.

J’ai apposé nos premières photos.
Avec ma petite perle près de moi.
Les photos de notre famille.
Celle que nous avions créée.
Nous deux comme des grands.

Pas tout à fait adultes mais déjà tellement amoureux.

À l’époque j’étais une très jeune femme.
Devenir maman était un souhait.
Les faire jeune et en profiter au maximum.

{Et être « tranquille » à 40 balais aussi tiens}

Je l’ai mise au monde sans appréhension sans doutes.
La jeunesse est faite pour ça : prendre les choses comme elles viennent et se croire indestructible.

Je savais qu’il y aurait des fausses routes et quelques embûches.
Mais on était deux dans cette aventure.

Et à deux c’est toujours mieux n’est ce pas ?

Publicités

2 réflexions sur “AU DÉTOUR D’UN PLACARD

  1. Bonjour,
    Je vous avoue que j’écris rarement des commentaires sur les blogs toutefois votre article me parle tellement qu’aujourd’hui je me permets de vous écrire. Je ne sais pas à quelle âge vous avez eu vos enfants car quand on dit « jeune » tout est relatif :). Pour ma part j’ai eu ma fille à fraichement 22ans. Je me reconnais complètement dans votre phrase « À l’époque j’étais une très jeune femme.
    Devenir maman était un souhait.
    Les faire jeune et en profiter au maximum.
    {Et être « tranquille » à 40 balais aussi tiens} ». Pour vous retracer l’histoire j’ai la chance d’avoir rencontré ma moitié à 18ans. Je ne me suis jamais dit  » j’aurais des enfants jeune » , c’est plutôt la sécurité que me procurait mon compagnon ainsi que la force de notre amour qui m’a donné l’envie de partager un petit être qui soit le mélange de nous deux. Bref tout ça pour vous demander si cela n’a pas été difficile pour vous d’avoir votre fille jeune? J’ai reçu beaucoup de critiques, parfois même des gens qui comptent le plus dans ma vie comme ma mère. J’en ai beaucoup souffert et j’ai voulu montrer au monde entier qu’on pouvait être un super-maman à 22ans mais à côté de ça j’étais dans le dénis d’une grave dépression.
    Aujourd’hui encore je subis toujours le regard des gens quand je suis avec mes enfants. Subissez vous aussi cette pression de la société qui estime qu’une femme doit être mère à 30ans?

    Et aussi un petit mot de soutien pour vous dire que j’adore vous lire. vous être une bouffée d’air frais!

    Je comprendrais que vous n’ayez pas le temps de répondre à toute vos lectrices mais à bientôt.

    1. Bonjour Éva, et merci pour votre message. Cela me touche beaucoup que vous ayez pris du temps pour venir me lire et pour m’écrire. Je n’ai jamais eu de regard malveillant venant des gens mais je pense que cela est dût au fait que j’ai toujours fait beaucoup plus vieille que mo’ âge (oui je sais c’est balo 🙂 du coup les gens ne m’ont jamais posé de questions. Et puis laissons les parler tant qu’ils veulent. Et soyons heureux !! Merci encore pour votre message. Je vous souhaite beaucoup de bonheur et espère vous lire à nouveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s