AU BOUT DU CHEMIN 

Qu’il est bon de prendre son temps.

Faire manger les enfants avant

Filer se mettre sous le parasol avec les amis.

Attendre sagement les huitres en decortiquant ses crevettes.

Évidemment on trempe le pain dans la mayo.

Et on galère pour fermer le jeans après.

Qu’importe.

La soleil réchauffe, la brise est la bienvenue et la mayonnaise est toujours aussi bonne.

Les enfants marchent dans la vase.

Ils m’attendent.

Ils rêvent.

Jamais je trempe mes pieds dans ce truc vert gluant.

Par contre mon rosé est toujours bien frais et reste mon plus fidèle compagnon.

Je me pince mais je ne rêve pas.

Le genre de moment qu’on attends toute l’année est enfin arrivé.

Profitons 💙

Publicités

2 réflexions sur “AU BOUT DU CHEMIN 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s